fbpx

France

/

A Dieppe, Mélissa Laura, 17 ans, sort un roman sur le raid de 1942

A 17 ans, Mélissa Laura sort son quatrième roman. Il plonge les lecteurs dans le raid du 19 août 1942, à travers les yeux de Robert Boulanger, un jeune Canadien.
Il avait 16 ans quand il s’est engagé dans l’armée canadienne. Elle avait le même âge lorsque, l’an dernier, elle a écrit les premières lignes de son roman.
Mélissa Laura, une jeune Neuvillaise de 17 ans, vient de faire paraître son 4elivre, en ce mois de mars 2019.
Après avoir notamment traité de la question du harcèlement scolaire et des difficultés d’ados, elle s’est inspirée de l’histoire de Robert Boulanger, un jeune Canadien qui a perdu la vie le 19 août 1942 sur la plage de Dieppe (Seine-Maritime).
Il a fait partie de ces jeunes venus tenter de libérer la France du joug allemand. Il a fait partie de ces jeunes qui aujourd’hui reposent au cimetière de Saint-Aubin-sur-Scie, aux portes de Dieppe.
C’est le portrait de Robert Boulanger et une feuille d’érable qui illustrent la couverture de son roman qui s’intitule sobrement 19 août 42, le raid.
La vie, les peurs, les espoirs
Il semblait important pour la jeune femme de participer au devoir de mémoire à travers cet écrit. Elle est déjà particulièrement investie à Dieppe au sein d’un collectif de jeunes et de l’association Jubilee.
Mélissa Laura explique : 
J’ai rencontré Denise Bernard, la nièce de Robert Boulanger, lors des cérémonies du 75e anniversaire du raid.
L’an dernier, Denise Bernard ne pouvant de nouveau faire le déplacement depuis le Canada, la jeune Dieppoise s’est chargée de lui faire des photos et de lui donner des informations sur les commémorations.
Robert Boulanger repose au cimetière des Vertus, à l’entrée de Dieppe. (©Les Informations dieppoises)
Une lettre confiée à son ami Jacques Nadeau
Au fil du temps, des liens se sont tissés par-delà l’Atlantique.
J’ai eu envie de faire quelque chose pour mettre à l’honneur Robert Boulanger. J’ai été touché par son âge. Aujourd’hui, je ne vois pas d’amis autour de moi s’enrôler, même si on n’est pas dans le même contexte. Il a eu du courage pour que je sois libre aujourd’hui…
Elle a donc demandé les autorisations à Denise Bernard pour utiliser le parcours de Robert Boulanger comme fil conducteur de son roman. Un roman où elle se met dans la peau du jeune homme en s’appuyant sur de nombreux documents et la lettre qu’il a laissée à son ami Jacques Nadeau, sur la barge qui l’emmenait jusqu’à la plage de Dieppe. Une lettre adressée à ses parents.
À travers l’histoire de ce jeune Canadien, c’est la vie, les peurs, les espoirs des soldats qui ont participé au raid que la jeune Dieppoise retranscrit.
Quelques chapitres donnent d’autres points de vue des événements, à travers le regard d’un aviateur britannique, d’un soldat, d’une sœur, de civils réfugiés dans une cave ou à la Biomarine… Des points de vue qui s’appuient sur des documents et les lectures d’ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale de la jeune auteure.
La nièce de Robert Boulanger touchée
Denise Bernard, touchée par son initiative, a préfacé le roman de Mélissa.
La Canadienne explique : 
Je dois avouer que j’ai été très émue lorsque Mélissa m’a informée de son projet d’écrire un roman sur le Raid, et d’y consacrer une grande partie à mon oncle. J’ai alors réalisé que lors de la cérémonie de l’Appel des noms, d’avoir confié le souvenir de Robert aux Dieppois ne fut pas vain. Je suis tellement reconnaissante que ma demande fut entendue.
Elle poursuit :
J’ai été très émue de constater qu’une jeune fille, qui a l’âge que Robert avait lors de son enrôlement, puisse rendre aussi bien les pensées que devait avoir mon oncle et aussi, avec d’autres jeunes, s’impliquer autant au devoir de Mémoire, soit pour le Collectif de mémoire, le Mémorial de l’association Jubilee, etc.
Lorsque nous l’avons contactée, Denis Bernard venait tout juste de recevoir le roman.
Déjà, à la lecture du premier chapitre, je suis imprégnée de grandes très émotions…
Infos pratiques
Vous pouvez vous procurer ce roman sur internet auprès d’Amazon ou directement en contactant Mélissa Laura : melissalaurapro@outlook.fr.
Tarif : 5,80 €.
Mélissa Laura sera également présente en dédicace lors du salon du livre du dimanche 2 juin à la salle Ango à Dieppe.

Un skieur de 16 ans se tue en percutant un poteau en Haute-Savoie

Un adolescent a trouvé la mort sur un domaine skiable de Haute-Savoie en percutant un poteau. (image d’illustration)BARBARA GINDL / APA-PictureDesk
Un adolescent a trouvé la mort mercredi après-midi sur le domaine skiable des Carroz, en Haute-Savoie. 
Un jeune skieur de 16 ans a trouvé la mort mercredi après-midi sur le domaine skiable des Carroz (Haute-Savoie) en percutant un poteau, a-t-on appris auprès des secours. L’accident s’est produit peu avant 14h15 sur une piste bleue baptisée Perce Neige. La station haut-savoyarde évoque dans un communiqué la percussion d’un poteau de bois protégé d’un matelas.
L’adolescent skiait en famille
Sous la violence du choc, et malgré l’intervention rapide des secours, l’adolescent, qui skiait en famille, n’a pas survécu.
L’enquête en cours, confiée au Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, devra déterminer les circonstances exactes de l’accident.
////

Tina Kunakey: Elle affiche son babybump avec élégance!

Tina Kunakey est enfin rentrée du Brésil avec son mari Vincent Cassel ! Car dans quelques temps le babybump aura disparu !

En effet, Tina Kunakey a fait sa première apparition officielle depuis l’annonce de sa grossesse. Et c’était à l’occasion d’une grande soirée organisée par le magazine de mode « Numéro ». L’évènement se passait au restaurant « Rau » à Paris le 31 Janvier. Et Tina est apparu resplendissante !

TINA KUNAKEY : PREMIÈRE FOIS À PARIS !

Effectivement, depuis que Tina Kunakey nous a appris la nouvelle on ne l’a pas croisé àParis ! Car elle prenait du bon temps avec son mari Vincent Cassel au Brésil.

Donc la première fois qu’elle a partagé un cliché de son bonheur d’être bientôt maman, elle se trouvait dans un cadre paradisiaque. Depuis Bahia le mannequin de 21 ans avait officialisé sa grossesse, nu sur une plage.

Puis quelques jours plus tard elle a de nouveau affiché son ventre rond. Mais dans un décor tout à fait différent. Et beaucoup moins exotique…

TINA KUNAKEY : UNE SOIRÉE SPÉCIALE !

Donc pour cette première sortie publique, Tina Kunakey a opté pour un look très sobre. Et très élégant, tout en mettant en relief ses formes et son babybump. Donc elle était vêtue d’une longue robe noir côtelée avec un col roulé.

Et le tout associé à une paire d’escarpins très élégants. Quant à sa coiffure, elle se présentait de manière tout aussi sobre . Cheveux frisé en queue de cheval et plaqué à la racine. Et au niveau des bijoux, elle ne portait que de grande créoles dorées.

Ainsi pour sa soirée spécial Numéro 200, le magazine a compter sur la présence de d’autres célébrités. Dont le directeur artistique de la maison BalmainOlivier Rousteing, mais aussi Annabelle Belmondomannequin et petite fille de Jean-Paul Belmondo.

///

Le rappeur MHD en prison, Back M, Dadju, Fianso s’en mêlent

Le rappeur français MHD est déféré en prison  pour « homicide volontaire ». Une situation dans laquelle l’artiste pourra compter sur ses collègues Black M, Dadju, Fianso qui fustigent la détention de leur collègue.
Inculpé pour « homicide volontaire », ce jeudi 17 janvier, le rappeur MHD a été mise en examen  pour une rixe mortelle survenue il y a 6 mois à Paris, après une bagarre dans les rues de Paris, qui a coûté la vie à un jeune homme de 23 ans. Dans cette situation l’artiste pourra compter le soutien de nombreux rappeurs français. En effet, aussitôt après l’annonce de son inculpation, le précurseur de l’Afrotrap a reçu le soutien de ses confrères rappeurs français sur les réseaux sociaux. « FORCE À TOI MON REUF », a écrit Fianso. Black M  a quant à lui souhaité une longue vie: « Force et longue vie à mon frérot » Kalash Criminel a ajouté : « Force à mon sauvage MHD ». Enfin, Dadju a aussi eu un mot pour la victime : « et force à la famille qui a perdu un membre… »
La victime, Loïc, avait reçu coups de pied, coups de poing, coups de crosse d’arme de poing, coups de couteau, d’une dizaine d’individus, et était décédée des suites de ses blessures en dépit du massage cardiaque pratiqué par les pompiers, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018. Après l’analyse des vidéos de surveillance, la police avait remonté une piste jusqu’à la voiture de MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla. Il s’agit d’une berline Mercedes de location, immatriculée en Allemagne.
MHD conteste son implication…
A en croire l’avocate du rappeur, Elise Arfi contactée par l’AFP ce vendredi 17 janvier 2019, le rappeur de 24 ans a fait savoir qu’il niait « toute implication dans cette rixe ».Aussi, a t-elle annoncé son intention de faire appel de la détention car la présence de son client « sur le lieu des faits n’étant pas avérée »« Le véhicule appartenant à monsieur Sylla a été utilisé par des individus, identifiés par les enquêteurs comme auteurs de cette agression mortelle » va t-elle ajouter.

/

Jérôme Alonzo : «Saint-Etienne – Lyon, il n’y a rien au-dessus»


Jérôme Alonzo, consultant pour la chaîne L’Equipe, raconte en vidéo son premier derby lorsqu’il était gardien des Verts, en 1999.

Le 10 novembre 1999 : Jérôme Alonzo n’oubliera jamais cette date. Ce soir-là, il vit son premier derby entre Saint-Etienne et Lyon, à Geoffroy-Guichard. En vidéo, l’ancien gardien des Verts, aujourd’hui consultant pour la chaîne L’Equipe, raconte ses souvenirs : ce qu’il se passe dans sa tête avant la rencontre, l’ambiance dans les tribunes, ses débuts face à Sonny Anderson, le but mémorable de Stéphane Pédron, ainsi que l’improbable «anecdote des shorts»lyonnais. Le derby, un match définitivement à part: «Saint-Etienne – Sedan, c’est génial. Saint-Etienne – Nice, c’est génial. Saint-Etienne – Paris même, c’est génial. Mais Saint-Etienne – Lyon… J’ai toujours dit, toujours… Il n’y a rien au-dessus.»
//

Permis de conduire : une aide de 500 euros pour les apprentis

Emmanuel Macron a promis une baisse drastique des tarifs du permis de conduire. En attendant, plusieurs mesures se mettent en place. Depuis le 1er janvier, les apprentis peuvent financer en partie leur permis grâce à une aide de l’État.

Cela concerne des milliers d’étudiants en apprentissage qui, quotidiennement, multiplient les déplacements entre leur centre de formation, l’entreprise qui les accueille et leur lieu d’hébergement. Pour les aider à financer leur permis de conduire, le gouvernement a décidé d’octroyer une aide de 500 euros aux apprentis… Cette mesure, annoncée il y a un an, vient donc d’entrer en vigueur.

Un coup de pouce bien utile quand on connait le prix du permis. Chaque année, 1,2 million de candidats passent l’examen. En moyenne, un candidat prend 35 heures de conduite, pour un coût total de la formation compris entre 1.600 et 1.800 euros.

Pour percevoir cette aide de 500 euros, il faut être majeur, titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours et être engagé dans la préparation des épreuves du permis de conduire. La demande d’aide doit être faite par écrit et signée auprès du CFA (centre de formation d’apprentis). Il faut aussi fournir une copie d’un devis ou d’une facture d’une auto-école. À noter que l’aide est d’un montant forfaitaire, soit 500 euros quel que soit le montant des frais engagés.

//

Sondage : la confiance en Macron chute de 13 points en un an, selon le Cevipof

Le président Emmanuel Macron a perdu 13 points de confiance en un an, selon un sondage du Cevipof, qui révèle également une forte défiance des Français vis-à-vis des institutions.

La confiance dans le président Emmanuel Macron est à son plus bas historique (23%), soit 13 points de moins que l’an passé, ainsi que celle du Premier ministre Edouard Philippe (25%) qui perd 11 points, selon un baromètre du Cevipof publié vendredi dans Le Figaro.

Les maires tirent leur épingle du jeu.Plus globalement, la défiance des Français vis-à-vis des institutions politiques et des acteurs de la vie démocratique est au plus haut, en pleine crise des « gilets jaunes », selon ce baromètre annuel réalisé depuis 10 ans par Opinionway pour le laboratoire de SciencesPo. Les députés (31%, moins 4 points) ne sont pas beaucoup mieux lotis. De toutes les institutions politiques, seuls les maires tirent véritablement leur épingle du jeu (58%, en hausse de 3 points), traduisant une demande de proximité des électeurs.

Les PME, l’armée et la police appréciées. La confiance dans les syndicats (27%), les médias (23%) ou les partis politiques (9%) stagne également à des niveaux très bas, alors qu’en revanche les hôpitaux (78%), les PME (78%), l’armée (74%), la police (74%) ou l’école (69%) restent très majoritairement appréciés.

Seuls 27% des sondés estiment que la démocratie fonctionne bien en France (moins 9 points en un an) et à peine 14% (moins 2 points) jugent que les responsables politiques se préoccupent de ce que les « gens comme vous » pensent.

Lassitude (32%, +7), morosité (31%, +8) et méfiance (29%, +4) sont les trois mots qui expriment le mieux l’état d’esprit des Français, qui débouche sur une sévérité extrême à l’égard de la politique qui leur inspire très majoritairement des sentiments négatifs: méfiance (37%, -2), dégoût (32%, +7), ennui (8%) ou peur (4%).

*Enquête réalisée en ligne par Opinionway du 13 au 24 décembre 2018 auprès de 2.116 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1 à 2,2 points.

//

Black M : découvrez ce que signifie vraiment son nom de scène!

Découvert grâce au groupe Sexion d’Assaut avec lequel il a travaillé durant de belles années, Black M la joue solo aujourd’hui et connait un énorme succès avec chacun de ses titres. Découvrez d’où vient son nom de scène.

Un nom de scène donné par un ancien ami

Black M ne s’imaginait pas un jour avoir l’opportunité de chanter aux côtés de grandes figures de la scène internationalecomme Shakira avec laquelle il a tourné un clip pour leur duo. Il s’est confié sur le plateau de l’émission ‘Salut les Terriens’. En effet, le jeune chanteur français a fait part de quelques anecdotes sur son enfance et ses débuts. Alpha Diallo, de son vrai nom, indique avoir subi le racisme, mais plutôt que d’en avoir fait une faiblesse, il en fait une force.

Le jeune artiste Black M issu du groupe Sexion d’Assaut a vécu dans un quartier dans lequel il y avait très peu de personnes qui lui ressemblaient. Malgré les regards méfiants et inquisiteurs, Black M s’est mis à écrire des textes profonds.

Jacques Mesrine se cache derrière son identité scénique

En effet, Black M est tout simplement la contraction entre le nom d’un ennemi public numéro un, Jacques Mesrine, et le mot « rimes ». « C’est un ancien habitant de son quartier qui a eu l’idée de le surnommer ainsi en hommage au grand personnage public. Black Mesrine a pris le soin de se renseigner sur l’ancien ennemi public numéro 1 et a donc adopté le surnom. Par ailleurs, ce n’est autre que son acolyte Maître Gims qui l’a surnommé Black M, car il trouvait son nom de scène un peu long.

/

Quand Johnny Hallyday « sollicitait en permanence » Nicolas Sarkozy

Dans un nouveau livre sur la famille Hallyday, écrit par le journaliste Benjamin Locoge, on apprend que Johnny sollicitait sans arrêt l’aide de l’ancien Président.

On les savait très proches avant 2012, on en sait désormais un peu plus sur le genre de relation qu’entretenaient Johnny Hallyday et Nicolas Sarkozy. Dans son livre La ballade de Johnny & Laeticia : made in rock’n’roll, le journaliste de Paris Match Benjamin Locoge confie quelques détails sur cette « amitié ».

C’est, selon l’ouvrage, régulièrement pour des questions d’argent que le Taulier faisait appel au président de la République de l’époque. Si Johnny Hallyday s’était assuré, avant sa disparition, « d’assainir sa situation bancaire au maximum », pour assurer leur héritage à Jade et Joy et leur éviter d’être « dans la mouise », pour ce faire, il sollicitait régulièrement l’aide de Nicolas Sarkozy.

« Combien de fois a-t-il été réveillé en pleine nuit par un Johnny qui s’inquiétait de ses impôts?! », explique une source, un ancien conseiller, à l’auteur du livre confidence. « Ils nous ont sollicités en permanence. Pour la cousine, la femme de ménage, le visa de la grand-mère, les impôts… Vous n’imaginez pas à quel point nous les avons aidés« . 

Mais entre les deux hommes, tout bascule en 2012, après la défaite de Nicolas Sarkozy face à François Hollande. « Quand Nicolas Sarkozy a perdu l’élection de 2012, Johnny a été le premier (…) à ne plus le soutenir, alors que le Président avait fait tout ce qu’il pouvait pour répondre à ses demandes les plus incongrues », ajoute la source.

//

La politique de la France à l’égard des États-Unis «restera bientôt dans le passé»

Dans un entretien accordé à Sputnik, le patron de l’Union des Serbes de France, Djuro Cetkovic, a commenté les manifestations organisées par les membres du mouvement des Gilets jaunes qui frappent ce pays dernièrement et a livré sa vision sur les relations entre la France et les États-Unis.

Dans un avenir très proche, Paris abandonnera la politique suiviste de Washington qui est intéressé par l’affaiblissement de la France et de l’Europe, a estimé dans une interview à Sputnik le président de l’Union des Serbes de France, Djuro Cetkovic.

Trump pourrait confier le poste de représentant des USA à l’Onu à l’ambassadrice en France

«À mon avis, la politique que la France d’aujourd’hui a adopté, c’est-à-dire de suivre les États-Unis, de ne pas contredire leur politique, restera bientôt dans le passé. Je crois que cela arrivera l’année prochaine, je suis optimiste», a souligné M.Cetkovic.

Il a en outre ajouté que Washington souhaiterait voir la «chute d’un des pays les plus forts et riches d’Europe […]. Eux seuls [les États-Unis, ndlr] ne sont pas intéressés par une Europe forte, parce qu’une Europe forte est leur concurrent».

Analysant les manifestations des Gilets jaunes, Djuro Cetkovic estime que ce pays qui a lancé une révolution pour lutter contre les inégalités est revenu 200 ans plus tard au même objet contre lequel il s’était rebellé, de sorte qu’un «incendie» aurait dû se produire. Il a toutefois pointé que les Serbes de France gardaient la neutralité sur la question.

Mesures de Macron en faveur des Gilets jaunes, l’UE en embuscade?

Djuro Cetkovic a abordé le sujet des relations entre Paris et Belgrade et a également exprimé son optimisme quant à la position officielle de Paris à l’égard de la Serbie. Selon lui, le peuple français n’a pas oublié l’amitié franco-serbe acquise pendant la Première Guerre mondiale.

En France, après une première manifestation qui s’est déroulée le 17 novembre, les Gilets jaunes ont organisé le quatrième acte de leur mobilisation le samedi 8 décembre.
Près de 136.000 personnes ont participé à cet acte 4 en France, soit un nombre pratiquement équivalent à celui du 1er décembre, selon des chiffres du gouvernement. Au total, quelque 2.000 personnes ont été interpellées le 8 décembre.