fbpx

Felly K

De son nom complet Felly Tshunza Ndala, Felly K est un entrepreneur, blogueur, vidéaste web et influenceur basé à Kinshasa en République démocratique du Congo. Retrouvez toute l'actualité et les décryptages Felly K à lire, à revoir en replay et à écouter en podcast sur Souther Times.

RDC : Qui est l’influenceur congolais Felly K, le fils de l’homme politique Jean-Marc Kabund ?

Très discret en ce qui concerne sa vie privée, côté sa famille, l’homme politique et ex-vice-président de l’UDPS Jean-Marc Kabund est le père d’un influenceur congolais, connu sous le nom de Felly K.

L’un de poids lourds dans la politique en République démocratique du Congo, Jean-Marc Kabund, députe à Kinshasa et vice-président jusqu’à en 2018 du parti politique UDPS après la mort d’Étienne Tshisekedi, est le père de l’influenceur congolais Felly Tshunza Ndala, connu sous le nom de Felly K.

Né en 2005, Felly K s’est orienté dans le numérique et a lancé sa carrière à l’âge de 15 ans. Sur Facebook, le jeune influenceur compte plus de quatre cent quarante-et-un mille (441k) abonnés, un nombre intéressant obtenu dans quelques mois sur sa page créée dans le dernier trimètre de 2021.

Quant à son père, côté sa vie privée, l’homme politique reste trop discret à ce point. Pourtant, lorsque l’on est sous le feu de projecteurs avec un bel et promettant parcours professionnel sur le plan national, certaines choses finies par sortie. Beaucoup plus lorsque l’influence sur internet fait partie du quotidien.

Outre les réseaux sociaux où Felly K fait le blogging et partage de ses clichés pris, il poursuit ses études humanitaires au Collège Cartésien de Kinshasa, où il se focalise en littérature et en informatique.

Felly K, entrepreneur et blogueur congolais, notre influenceur du jour

À 17 ans et natif du Mbuji-Mayi dans la province de Kasaï oriental, Felly K, comme la webémission « Influenceur du jour » le classe, est un jeune talent à découvrir. Il est l’une des figures de l’entrepreneuriat numérique en République démocratique du Congo.

De son vrai nom Felly Tshunza Ndala, beaucoup connu sous le nom ou pseudo Felly K, se fait connaitre sur les réseaux sociaux par son influence. Vidéaste web, blogueur ainsi qu’entrepreneur ; tels sont les caquette que porte le natif de Mbuji-Mayi dans le Kasaï oriental, la deuxième ville en République démocratique du Congo en nombre d’habitants derrière la capitale Kinshasa.

Sur Facebook seulement, Felly K ne passe pas inaperçu avec ses plus de quatre cent quarante-et-un mille abonnés sur sa page créée à peine une année déjà passée. Avec ce nombre qui lui position dans les influenceurs les plus suivis sur le réseau social californien en République démocratique du Congo, il fait carrière sur internet qui lui propulse sur le plan international.

Mais qui est-il ?

Né le 1er juillet 2005 à Mbuji-Mayi, Felly K est d’ici de la famille de l’homme politique élu député de la circonscription de Kinshasa en février 2019 et ancien vice-président de l’Assemblée nationale congolaise, Jean-Marc Kabund-A-Kabund, et de Christine Kasongo Kabund.

En 2006, une année après sa naissance, sa famille déménage à Kinshasa où il fait ses études primaires à l’école conventionnée catholique Kiwanuka et poursuit au collège Cartésien ses études secondaires. Il commence sa carrière en 2021 sur Facebook.

Felly K dispose désormais plus de 100 000 abonnés sur Facebook

À moins d’une année de carrière sur le web, Felly K continue de grimper et désormais, il compte plus de 100 000 abonnés sur Facebook ce début du mois de février 2022.

C’est un véritable succès. Porté par le jeune créateur de contenu congolais, Felly K, sa page vient d’atteindre la barre symbolique de 100 000 abonnés sur le réseau social Facebook après sa création le 10 août 2021 sous le pseudo « Destiner » bien connu en République démocratique du Congo avant d’être renommée en Felly K.

« Le début n’était pas facile », révèle l’influenceur de 16 ans et fils de Jean-Marc Kabund. Après plusieurs semaines de travail, « Je faisais du blogging en publiant de contenus surtout sur mon pays et ma personne. J’ai renommé ma page Destiner en premier lieu pour ne pas s’exposer à l’internet vu le statut de mon père. Et là, je me retrouve aujourd’hui en février 2022 avec plus de 100 000 abonnés sur Facebook ».